fbpx
optimiser un tunnel de vente

Vous cherchez des idées pour optimiser un tunnel de vente afin de le rendre plus performant ? Augmenter vos taux de conversion et donc, votre chiffre d’affaire et panier moyen ? Aujourd’hui, je vous propose d’aborder quelques solutions et astuces que vous pourriez envisager en ce sens. Bien entendu, et avant toute chose, le trafic est la base. Que ce dernier soit issus de publicités payantes ou des visites organiques. Il faut commencer par établir cette stratégie d’acquisition en amont avant de parler optimisation. En effet, ce sont vos visiteurs et futurs clients qui vont déterminer les performances de vos tunnels de ventes …

Voyons donc quelques pistes à étudier …

Les A/B testing

Bon ! J’avoue je commence avec un conseil très primaire mais qui reste une méthode pour optimiser et tester différentes versions des pages de votre funnel de vente. Si vous ne connaissez pas le principe. Imaginons que vous souhaitez tester votre page de commande et plus précisément deux couleurs de boutons d’achat. Vous créez donc les deux pages et répartissez tout simplement le trafic sur ces deux pages. Ainsi, les statistiques obtenue (avec le temps) vous diront laquelle des deux versions convertit le plus.

L’inconvénient majeur de l’A/B testing

Effectivement, on a tendance à vous vendre ça comme la recette miracle mais si vous avez un petit trafic. C’est à dire un très faible nombre de visiteur sur vos pages à tester. Vous mettrez probablement des mois avant de pouvoir juger la pertinence de votre test. De ce fait, cette méthode n’est à mon sens réellement efficace si vous avez un gros trafic de site ou alors sur les pages recevant le plus de visites. Par exemple, la page de capture qui est le point d’entrée d’un tunnel de vente.

Travailler l’offre globale avec le bump, upsell et downsell

Pour optimiser un tunnel de vente, il faut également se pencher sur votre offre. Une offre ne doit pas se limiter qu’à un seul produit. Dès la page de commande, vous pouvez ajouter un bump qui est une offre additionnelle et complémentaire au produit principal. Mais aussi une fois la page de commande validée. Vous pouvez sur les pages suivantes proposer des montées en gamme ou alors des formations, produits supplémentaires. Ce qui aura un impact certain sur le panier moyen de vos clients.

Proposer plusieurs options de votre produit

Il est aussi possible de proposer plusieurs options de paiements si votre tarif s’y prête bien entendu. Par exemple un paiement en 3 fois ou 6 fois. Ce qui peut permettre de convaincre vos clients avec des facilités de paiements. Ou bien des options supplémentaires pour X euros en plus. En bref, proposer différentes possibilités. Mais attention, ne tombez pas dans l’extrême : Deux à trois possibilités seront déjà pas mal.

La page de vente

Celle-ci mérite toute votre attention et doit être constamment améliorée. Bien sûr, il y a quelques fondamentaux pour créer une page de vente qui convertit. Mais vous serez d’accord sur ce point. Au fils des mois et années, vous évoluez, vous vous perfectionnez dans votre marketing, votre communication. C’est pourquoi, revenir en arrière vous permettra de détecter quelques axes d’améliorations ou des tests à réaliser via l’A/B testing. D’autant qu’en améliorant cette page principale, vous pourrez ainsi augmenter les taux de transformation menant vers la page suivante de votre tunnel de vente. C’est à dire la page de commande.

La page de commande

Justement parlons-en ! Cette page est celle qui se doit d’être la plus rassurante. De ce fait, au delà de donner la possibilité à vos clients de passer commande sur votre site. Il ne faut pas oublier quelques fondamentaux avec (pourquoi pas) quelques témoignages vidéos de vos clients, un message clair sur le contenu de la commande. Ainsi que les différentes possibilités de paiements. Par exemple, si vous prenez les chèques, les virements ou encore paypal. Tout doit être clair et limpide pour les personnes qui atterrissent sur cette page.

Les contenus gratuits liés à la page de vente

Comme je le dis souvent un tunnel de vente ne doit pas seulement être axés sur la vente. Loin de là ! Il doit en effet être composé de différentes pages dont chacune d’elle a un objectif bien précis. Les pages de purs contenus (souvent gratuits) et servant à démontrer votre expertise doivent elles aussi être optimisées afin de détecter celles qui convertissent le plus. Soit celles qui amènent les visiteurs à passer à l’étape suivante et qui se caractérise souvent par la vente de votre produit. Mais aussi, à l’inverse, il faut être en mesure de détecter et modifier les pages de contenus qui sont les moins attrayantes, les moins pertinentes.

Mailing automatique et optimisation d'un funnel de vente

Le mailing pour optimiser un tunnel de vente

Un tunnel de vente s’alimente généralement avec du mailing. Que ce soit pour diriger votre audience vers vos contenus gratuits ou alors justement pour orienter directement vos prospects qualifiés sur vos pages de ventes. De ce fait, l’ensemble des mails que vous envoyés doivent être testés et engendrer du clic. Ici, et dans la grande majorité des auto-répondeurs, il est possible de faire des A/B testing et n’oubliez pas d’apporter des informations de qualité qui vont permettre à vos lecteurs d’avancer, de progresser dans votre thématique.

Les relances email automatiques

Sur les paniers abandonnés

Personnellement, lorsque j’ai débuté, c’est souvent un aspect que j’ai négligé et pourtant ! C’est une bonne manière d’optimiser un tunnel de vente. Dès lors qu’une personne atterrit sur votre page de commande et ne valide pas son achat. Il est intéressant de lui envoyé un petit mail amical de relance. Ne serait-ce que pour savoir si elle a rencontré un problème technique ou peut être lui demander ce qui l’a freiné dans son action. Parfois, vous pouvez obtenir des réponses qui vont vous aider à améliorer votre processus de manière automatiser.

Les pages non visitées ou non cliquées

Lorsque vous envoyez un mailing que ce dernier soit dans une séquence automatique ou ponctuel. Une part de vos prospects ne va pas forcément ouvrir cet email ou ne pas cliquer sur le lien contenu dans l’email. Cela peut être lié à différentes raisons comme un manque de temps, ou un contenu pas assez pertinent à ses yeux. C’est pourquoi, il est tout à fait envisageable de programmer des relances mails automatique afin de (re)cibler ces personnes et ainsi augmenter le potentiel d’ouverture et de clic menant vers les différentes pages.

Le suivi des clients

Et oui ! Il ne suffit pas de vendre. Il faut aussi avoir un système pour bien traiter vos clients. Au delà de la livraison. La relation est très importante. De ce fait, pourquoi ne pas imaginer une séquence de mailing avec des pages dédiées uniquement à vos clients. Leur retour d’expérience et la satisfaction clients sont primordial. Cela peut également vous permettre à un instant T de votre séquence de leur demander un témoignage par exemple. Vous pourrez ainsi (avec leur accord) le publier sur les différentes pages du tunnel. Et ainsi engendrer davantage de conversion par la preuve social.

L’exit popup sur la page de commande

Une technique efficace mais à utiliser avec parcimonie est l’exit popup. L’idée est simple. Vous proposez aux personnes qui s’apprêtent à quitter la page de commande une réduction de dernière minute avec un temps limité. Cela peut être 10-15 ou encore 20 % immédiat. D’un point de vue technique, il vous suffit alors de faire des redirections vers cette nouvelle page contenant le nouveau prix. Et idéalement pensez à ajouter un compte à rebours sur la nouvelle page de commande et dans votre mails de relance.

J’espère que ces quelques idées vous auront inspiré. Je ne manquerai pas d’entrer davantage dans le détails au cours de prochains articles ou vidéos. Mais en attendant, je vous invite à me laisser un commentaire avec vos astuces et pratiques pour optimiser vos tunnels de vente.